Par le passé, la peste bovine a causé la mort de millions d’animaux dans le monde entier, avec des conséquences dramatiques en termes de sécurité alimentaire, de pertes économiques et de subsistance en milieu rural. Cependant, grâce à des décennies d’efforts concertés à l’échelle mondiale, la peste bovine est devenue, en 2011, la seconde maladie éradiquée de l’histoire – la première (et seule autre) étant la variole humaine. Pour en savoir plus sur la peste bovine

Afin de maintenir un statut indemne à l’échelle de la planète et de faire perdurer le souvenir de la peste bovine, l’OIE a lancé une campagne complète devant être mise en œuvre dans ses 181 pays membres, afin de garantir que tous les acteurs impliqués sont pleinement conscients des défis que représente la peste bovine. Une vaste gamme d’outils permettra à chacun de connaître le rôle qu’il doit encore jouer dans l’ère de post-éradication : Téléchargement

Le mot-clé de cette campagne est Vigilance. En effet, seule une vigilance maintenue de la part de ces acteurs-clés, aux échelles locale et nationale, nous permettra de garder notre monde indemne de peste bovine.

 

 

 

Nous avons tous un rôle à jouer :

  • En tant qu’acteurs-clés garants de la santé animale et humaine, les vétérinaires, tant ceux des autorités nationales que les practiciens, mais également les enseignants et étudiants vétérinaires ou les éleveurs, ainsi que le personnel de laboratoire, ont tous un rôle à jouer dans l’ère post-éradication.
  • les objectifs de la campagne couvrent par conséquent plusieurs aspects, afin :
  1. d’assurer que la peste bovine occupe une place adéquate dans les programmes vétérinaires ;
  2. de maintenir la connaissance professionnelle de la peste bovine pour permettre une surveillance efficace pour une détection précoce, une notification et une réponse rapides en cas de résurgence de la peste bovine;
  3. de guider les laboratoires pour qu’ils se débarrassent de tout matériel contenant le virus de la peste bovine.